• J'aimerais laisser à mes élèves plus de liberté dans l'organisation de leur travail. Mais voilà, je sais que pour certains, plus de liberté signifie aussi... plus d'occasions de lézarder! (si si)

    Donc ma manie du contrôle prend le dessus, sous couvert d'aider mes chers petits à devenir plus autonomes (hahaha, je suis vraiment maléfique).

    J'ai donc pour la énième fois mis au point un contrat. L'objectif est que les élèves sachent QUOI faire pendant les différents créneaux de la journée, mais aussi qu'ils ne se spécialisent plus dans une tâche  mais adoptent une certaine diversité dans leurs activités.

    Voici le résultat... J'avais déjà ce genre de document, mais je mise sur celui-ci car j'aimerais qu'il soit complété par les élèves eux-mêmes (les contrats précédents me demandaient vraiment trop de temps et de travail...)

    On verra pour celui-ci! Laissons lui sa chance! wink2

    Télécharger « CONTRAT DE LA SEMAINE.pdf »

     


    7 commentaires
  • Je publie cet article car j'ai reçu ce weekend le mail d'une collègue qui me questionnait sur mon fonctionnement en plan de travail. Cela fait plusieurs années que je travaille en plan de travail, mais mon fonctionnement actuel n'a absolument plus rien à voir avec mes premiers essais de PDT. C'est pourquoi, comme des supports de ces différents essais sont restés disponibles sur le blog, je vais tenter de résumer l'évolution de cette pratique dans ma classe.

     

    Depuis le départ, j'ai décidé d'adopter ce fonctionnement pour pouvoir différencier ma systématisation selon les besoins des élèves, et pour m'adapter également aux différences de rythme entre les enfants. Mais j'ai oscillé entre différenciation basée sur la quantité de travail demandée et différenciation des supports. Le fonctionnement adopté cette année me permet de faire cette double différenciation. Je pense que c'est le plus abouti que j'ai testé.


    J'ai donc longuement cheminé en matière de plan de travail car cela fait plusieurs
    années que j'y travaille et  j'ai ENCORE changé mon organisation cette année.

    Je vais essayer d'être synthétique et claire.
    Il reste des traces de toutes ces organisations sur mon blog, dans les articles
    plus anciens.

    La première année, je donnais les mêmes exercices à tout le monde, avec une
    fiche de suivi et des exercices dont certains, plus importants, étaient
    obligatoires. Je différenciais donc selon la quantité de travail demandé. Cela
    me permettait de mettre les bons en autonomie sur des exercices de rebrassage
    (les non obligatoires) alors que je prenais un groupe dirigé sur des notions mal
    comprises ou sur des activités où je voulais les guider.
    C'était pas mal, mais je voulais différencier par les contenus.

    Les années suivantes, j'ai donné des plans de travail de 2 niveaux différents
    (1 étoile ou 2 étoiles) en français ou en maths selon le niveau des élèves.
    J'ai gardé la fiche de suivi, pour que chaque élève se rende compte du travail
    effectué (par rapport au travail attendu, notamment) et aussi comme outil de
    communication avec les parents. Après chaque PDT de trois semaines, les élèves
    pouvaient changer de niveaux selon le travail fourni. Les niveaux de français et
    maths étaient indépendants.
    C'était bien aussi, et cela me permettait de garder un certain contrôle sur les
    apprentissage du groupe et aussi une programmation commune.
    Cependant, nous travaillions en permanence dans le stress, les élèves comme moi.
    L'enjeu de terminer le PDT en temps et en heure, etc...


    Dans les nouveaux programmes, il est précisé qu'il faut laisser aux élèves le
    temps d'apprendre. J'ai donc décidé cette année de me lancer dans un plan de
    travail individualisé et annualisé.

    J'ai été inspirée par plusieurs collègues. Mon collègue de CE2 fonctionne en
    PIDAPI depuis plusieurs années. J'aime ce système, mais j'aime aussi conserver
    un "esprit de classe". Je ne sais pas pourquoi, j'ai un peu de mal à entrer dans
    les supports PIDAPI, même s'ils sont vraiment supers.
    J'ai donc été puiser l'inspiration chez une copine blogueuse, Dgedie, de l'école
    des Juliette. Elle explique très bien dans son blog son fonctionnement de PDT, que j'ai adopté.

    Tout d'abord comme j'aime travailler aussi en gardant un esprit de classe, je
    fais des activités très ritualisées avant la récréation: les rituels de lecture
    (gamme de lecture ) et d'orthographe (+ exploitation des mots et phrases en
    manipulations de grammaire et vocabulaire)et surtout la méthode de grammaire que
    je construis moi-même cette année et inspirée de mes nombreuses années
    d'utilisation de PICOT.
    En maths, de façon ritualisée, je travaille la numération et le calcul mental
    quotidiennement. Ensuite, je base mes découvertes de mathématiques sur la
    méthode Stella Baruk et aussi sur mon NICOMATHS (pareil, je le construis moi
    même mais je partage tout sur mon blog)
    Avec ces activités, de 8h30 à 11h15 (récréation comprise), je m'assure que tous mes élèves apprennent des bases communes et s'entrainent sur les parties d'application directe de mes fiches personnelles.


    Du coup, de 11h15 à 11h45 (je compte allonger cette séance après les vacances), je travaille en PDT individualisé.
    Cela a été un gros travail de préparation de supports, pour que tout soit prêt pour démarrer. (Tous les exercices sont sur fiches A6 plastifiées et rangées par matières, avec un code couleur. Il y a 3 niveaux: a, b, c de difficulté croissante (donc une nouvelle fois une différenciation sur le contenu).  Je complète avec des fiches photocopiées, notamment en ortho selon le son de la semaine, en géométrie...)

    Pour le suivi, je ne travaille plus en 1 fiche pour 2 ou 3 semaines. J'ai un suivi annuel collé dans les premières pages du cahier, ou je valide par des feux verts les exercices réussis.
    Chacun travaille à son rythme (donc je retrouve ma différenciation sur la quantité de travail demandé)par contre il y a une activité obligatoire de français et de maths par jour, au choix des élèves maintenant. (en début d'année, j'imposais à chaque groupe les activités qui tournaient sur 4 jours pour les 4 ilots de ma classe, maintenant j'essaie de leur laisser plus de liberté...)

    Quand les élèves ont suffisamment de feux verts pour une même compétence, ils peuvent demander une carte de test à faire dans leur cahier de réussite. La compétence est alors validée (je réfléchis à un livret de réussite...).


    Pour les exercices qui ont servi à élaborer le PDT, ce sont ceux de Petite Prune, remis en page par Dgedie.
    Dans  l'article de Petite Prune, il y a même quelques contributions de chez moi. Je ne veux rien publier sur mon blog à ce sujet, car l'idée n'est pas de moi. Je n'ai fait que compléter un travail colossal et je ne veux pas m'en attribuer le mérite.


    Donc pour répondre plus précisément à la question que tout le monde doit se poser: Oui, il y a des tire au flan. Mais pas plus qu'avec un fonctionnement traditionnel... Les élèves moins efficaces en PDT travaillent tout de même sur les fiches de début de matinée...
    Dans ma classe cette année, il y a deux élèves qui ne cessent d'essayer de m'arnaquer en ne faisant pas grand chose. Je suis sur leur dos. Mais quand les enfants sont rôdés, l'avantage c'est que tu es dispo pour aider chaque élève selon ses besoins pendant la séance...

    Voilà pour les grandes lignes. J'espère avoir été claire!

     

     

     


    3 commentaires
  • L'idée est adoptée pour mon collègue et moi de ne plus stresser les élèves l'an prochain avec des plans de travail de 3 semaines que nous n'arrivons jamais à boucler dans les temps!

    Comme le disent les nouveaux programmes, il faut laisser aux enfants le temps d'apprendre!

    Ceci dit, vu mes zigotos de cette année, qui ne se jetaient pas à corps perdu dans leur travail (surtout écrit)... La nécessité de fixer des objectifs, d'élaborer un genre de contrat s'est vite imposée aussi.

    Voilà le document de suivi que j'ai construit pour ma classe l'année prochaine. Il est très largement inspiré du document de Jean-Charles, de l'école Lagall à Mouans Sartoux, que mon super collègue m'avait soumis.

    Télécharger « Suivi du PDT doc élève.pdf »

    Le logo (que j'adore) vient du site monécole, je l'utilise avec son aimable autorisation...

     


    7 commentaires
  • Bien souvent, s'il est quelque chose de nécessaire mais très chronophage pour moi, c'est le suivi du travail de chaque élève. Nécessaire car en travaillant en Plan de Travail, il faut garder un oeil sur les progrès et avancées de chacun et quand même il faut bien le dire rébarbatif.

    Je pense que je ne me suis pas simplifié la vie en proposant un document faisant le bilan de chaque PDT à destination des parents (dont certains n'ont pas encore consulté le bulletin de leur enfant du premier trimestre alors que le second est déjà en ligne, mais passons!)

    J'ai donc multiplié les docs et j'ai parfois bien du mal à m'y tenir: une fiche recap pour moi, une fiche de suivi individuelle pour que chaque élève sache où il est, et une fiche BILAN pour les parents. Je deviens folle.

    C'est pourquoi j'essaie de fusionner certains de ces documents pour n'en faire qu'un seul:

    d'abord je fusionne PDT (plan de travail , c'est à dire systématisation enmaths et étude de la langue) et TTI (temps de travail individuel en lecture, vocabulaire, écrit) sur le même document.

    Je garderai en plus ma recap de classe qui reste un outil indispensable pour moi (une vue d'ensemble)

    Voilà mon nouveau doc élève, qu'ils rempliront au fur et à mesure et sur lequel j'ajouterai le bilan à la fin de chaque période:

    Télécharger « SUIVI DU PDT et du TTI 4 de.pdf »

     

    Les anciens:

     


    11 commentaires
  • Voilà la fiche de suivi et les exercices de français du dernier PDT.

    La fiche de maths suivra...

    Peu de différence entre les 2 niveaux en français. J'ai un peu joué sur les quantités et apporté des aides au niveau 1, mais globalement les exercices sont presque les mêmes.

    Télécharger « PDT 10 fiche de suivi.docx »

    Télécharger « PLAN DE TRAVAIL DE FRANÇAIS 10.docx »

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique