• Nicomaths, c'est la méthode de maths perso que j'utilise dans ma classe, en plus de Stella Baruk.

    J'écris les textes (des aventures du petit Nicolas) en fonction de ma programmation annuelle. A partir du texte, nous faisons des manipulations collectives puis les applications directes sur la fiche (partie A TOI DE JOUER!)

    Cette méthode m'a été inspirée par la démarche PICOT en français. Je souhaitais qu'un même texte soit le prétexte d'un travail de mathématiques sur plusieurs domaines...

    La programmation:

    Télécharger « programmation Nicomaths azra.pdf »

     

    LES FICHES ELEVES:

    1. la rentrée:

    Télécharger « NICOMATHS Fiche 1 élèves.pdf »

    2. le jour des récompenses:

    Télécharger « NICOMATHS Fiche 2 élèves version 2016 2017.pdf »

    3. les économies:

    Télécharger « NICOMATHS Fiche 3 les économies.pdf »

    4. C'est Noël!

    à venir

    5. chez mamie:

    Télécharger « NICOMATHS Fiche 5 chez mamie.pdf »

    6. On tourne!

    Télécharger « NICOMATHS Fiche 6 élèves on tourne.pdf »

    7. la visite médicale: (triangle rectangle au lieu de reconnaitre la symétrie)

    Télécharger « NICOMATHS Fiche 7 élèves la visite médicale.pdf »

    8. Papa est malade.

    à venir

    9. la potion magique:

    à venir

    10. la kermesse:

    à venir


    9 commentaires
  • Premier bilan, après une période d'essai en conjugaison horizontale.

     

    Pour commencer, ce qui fait que je ne reviendrai plus en arrière, c'est à dire à la conjugaison traditionnelle (en plus du fait que moi même je m'y sentais peu à l'aise), c'est l'ENGOUEMENT EVIDENT des enfants pour cette nouvelle méthode!

    Quand on évoque la conjugaison horizontale dans ma classe, on entend des "ah ouais!!!!!" dignes du feuilleton l'instit. Rien que pour ça, j'ai complétement basculé!

     

    Maintenant, Je reconnais  que j'ai un peu de mal à juger des progrès de mes élèves à long terme, puisque c'est tout nouveau pour moi. Il est sûr qu'ils ne sont pas plus mauvais que les années précédentes (mais était-ce possible?)

    Les enfants continuent à faire des erreurs dans leurs écrits mais néanmoins je trouve qu'ils se corrigent peut être plus facilement quand je fais avec eux référence aux affichages et traces écrites de la conjugaison horizontale.

     

    Pour permettre à mes élèves de progresser encore, j'ai mis au point un jogging d'écriture à contrainte, les obligeant à utiliser les verbes dans certaines conditions (l'écrit demandé impose un temps et une personne).  Ce sont des productions très courtes (une ou deux phrases), avec une préparation orale préalable et là je trouve qu'ils sont en net progrès.

    Voici le livret en question (par encore complet)

    Télécharger « Joggings d'écriture à contrainte pages 1 à 6.pdf »

     

    En rituel d'orthographe, je demande maintenant à mes élèves d'utiliser l'orthographe négociée pour produire une phrase en binôme avec un mot de la liste de la semaine et en imposant souvent la personne à utiliser. Là aussi, je vois du progrès.

    Enfin, je prévois pour la rentrée de nouveaux documents de systématisation:

    - des tableaux récapitulatifs par personne, que je compte utiliser en rituels (je leur demande de réviser un verbe en devoirs et le lendemain, ils doivent remplir la ligne du tableau correspondante)

    Télécharger « tableaux de systématisation par personne.pdf »

     

    - une fiche de systématisation pour conjuguer dans les phrases avec JE:

    Télécharger « CONJUGUER AVEC JE dans les phrases, par temps.pdf »

     

    J'entraine mon cerveau à conjuguer avec JE:

    Télécharger « J'entraine mon cerveau phrases par verbe, chaque temps avec JE.pdf »

    BREF, mon évaluation de milieu de parcours de cette méthode d'enseignement de la conjugaison est vraiment POSITIVE!!!! Même si j'ai décidé d'insister davantage sur la phase de systématisation, en espérant que les progrès seront plus affirmés.


    8 commentaires
  • Bonnes vacances d'hiver à tous les chanceux de la zone B... qui se trouveront beaucoup moins chanceux en période 5, je pense... lol

    Résultat de recherche d'images pour "bonnes vacances d'hiver"

    Pour moi les vacances commencent sereinement malgré l'intense programme prévu, car je viens d'apprendre que mon premier semestre de master était validé! glasses


    9 commentaires
  • Complétement assommée par les interventions du genre "madaaaaaaaaame, elle me dit que j'ai 8 ans alors que j'ai 9 ans..." ou "Il m'embête"... ou encore:

    "Il me dit des gros mots..

    -Ah bon, lesquels?

    -Que je suis plus son copain..." OK, mais où est le gros mot????

     

    ... J'ai décidé de prendre les choses en main! Je vais suivre les conseils de mon collègue SISCO, m'appuyer sur l'histoire des 3 tamis de Socrate et sur les messages clairs...

    Après avoir proposé un débat "quand faut-il prévenir un adulte?", en s'appuyant sur la fiche d'observation de débat construite avec Eloïse, stagiaire M2 dans ma classe cette année (qui a eu la très bonne idée de mener des séances spécifiques sur qu'est-ce qu'un débat? Quelles compétences mobiliser? ...):

    Télécharger « observation débat grille élève.pdf »

    (dans cette fiche, il y a une colonne pour l'observateur, une colonne pour celui qui participe au débat et une pour le maitre. Les débats ont donc lieu par demi-groupes.)

     

    je vais diffuser cette video you tube très bien faite...

    et je proposerai cette fiche EMC pour le parcours citoyen de mes élèves:

    Télécharger « fiche EMC Azra quand faut-il prévenir un adulte.pdf »

     

    Voilà, si vous avez le même problème avec votre classe et que cela peut vous être utile...

     

    AJOUT du 12/01: la prep!

    Télécharger « EMC prep azra faut-il prévenir un adulte.pdf »

     

    RETOUR D'EXPERIENCE:

    Suite aux premières séances menées dans ma classe, je peux apporter qqs précisions:

    * En débat, mes élèves ont dégagé 2 types de situations où on se demande s'il faut ou non prévenir l'adulte:

    Quand on se fait mal. Pour eux, on appelle l'adulte quand ça saigne, on ne peut plus bouger, ça fait peur, on a un doute. Pour les petits bobos, on se débrouille.

    Quand on se dispute. On essaie d'arranger les choses ou de se séparer, mais on prévient l'adulte si ça tourne en bagarre, si c'est blessant et si ça dure depuis longtemps.

    Deux questions ont émergé de ces débats:

    - Comment on sait que c'est grave? (Difficile pour eux car dépendant de la situation. Nous avons trois élèves hémophiles dans l'école et les élèves comprennent bien que le degré de gravité est donc dépendant des personnes concernées)

    - Comment gérer la situation quand on n'appelle pas l'adulte?

     

    Pour cette seconde question, nous allons faire une discussion philosophique à partir du texte des trois tamis.

    Puis je leur proposerai les messages clairs... à suivre!

     

    Cette séquence est longue, mais si le résultat est là, ça vaut le coup!

     


    26 commentaires
  • Voici un partage bien modeste: mes rituels de maths...

    nombres jusque 999 (oui, j'avance lentement mais c'est volontaire!)

    opérations: additions et multiplications à 1 chiffre

    monnaie (cata aux derniers bilans)

    calcul mental

     

    VOICI LES DEUX PREMIERES SEMAINES:

    Télécharger « RITUELS DE MATHEMATIQUES PERIODE 3 semaines 1 et 2 .pdf »


    votre commentaire