• Hommage à Samuel Paty

    Ce lundi, nous allons, dans les classes de France, rendre hommage à notre collègue assassiné devant son lieu de travail.

    De mon point de vue (et je comprendrais qu'il ne soit pas partagé), notre collègue n'a pas été tué parce qu'il exprimait une opinion personnelle, ni parce qu'il faisait l'éloge des caricatures dans sa classe. Il a été tué parce qu'il faisait son travail, il appliquait les programmes de l'éducation nationale.

    Aussi, je pense qu'il est important avec nos élèves de recentrer sur ce qui est important et ce qui a été visé lors de cet événement tragique : l'école, le droit à l'éducation, le rôle de l'enseignant.

     

    Ainsi, ma binôme et moi avons l'intention d'organiser la semaine comme cela :

    LUNDI : HOMMAGE, réponse aux questions des élèves

    - répondre aux questions des élèves, en suivant les conseils de la psychologue clinicienne interviewée sur France TV info (merci Dgedie des Juliettes pour cette vidéo éclairante), que vous pourrez écouter en suivant le lien suivant :

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/enseignant-decapite-dans-les-yvelines/video-professeur-decapite-comment-en-parler-aux-enfants_4145661.html

    - lire la lettre d'Albert Camus à son instituteur, quelques semaines après l'annonce de son prix Nobel:

    - temps de réflexion sur le rôle des enseignants, ce qu'ils apportent aux élèves, hommage à cet enseignant qui a été assassiné parce qu'il faisait son travail.

     

    MARDI : travail sur l'école, le droit à l'éducation (droits de l'enfant, articles 28 et 29 de la convention internationale de 1989)

    J'ai fouillé les sites de l'UNICEF et je vous propose un document synthèse (+ une version avec textes allégés), que j'ai illustré avec Azraty, mon personnage fétiche, de mon amie Katy Rastel.

    Télécharger « LE DROIT A L'EDUCATION.pdf »

    Télécharger « LE DROIT A L'EDUCATION textes allégés.pdf »

     

    Version 2 améliorée (merci aux amis qui m'ont suggéré ces changements) :

    - remplacement de "enfants étrangers" (le terme nous semblait un peu péjoratif) par "les enfants qui viennent vivre en France.

    - remplacement de "école obligatoire" par "éducation obligatoire, à l'école ou en famille", plus fidèle à la réalité

    Télécharger « LE DROIT A L'EDUCATION textes allégés.pdf »

    Télécharger « LE DROIT A L'EDUCATION.pdf »

     

    JEUDI : après la réflexion, l'action !

    Comme symbole fort de solidarité, nous fabriquerons un puzzle de classe, à partir des pièces proposées sur le blog de 10 mois :

    http://www.dixmois.fr/une-activite-pour-la-rentree-les-elements-essentiels-de-cette-classe-a49226666/

    Chaque élève dessinera ou écrira dans sa pièce une chose importante qu'il a apprise à l'école, une chose qui lui tient à coeur, puis nous reconstituerons un puzzle commun.

     

    Nous avons aussi prévu d'évoquer les programmes de cet été, qui donnent une importance toute particulière à l'environnement, et que les enseignants doivent transmettre à leurs élèves, peu importe leurs comportements individuels privés. Pour illustrer et aider les élèves à comprendre la différence entre personne privée et rôle d'enseignant d'appliquer les programmes...

     

    Nous enchainerons en sciences  justement avec une séquence sur l'environnement et en EMC avec les droits de l'enfant, fin novembre, tissant des liens entre cette semaine si particulière et les enseignements habituels de la classe...

    Voilà, j'espère que tout cela sera en accord avec les instructions et pistes proposées par l'éducation nationale, et que mon opinion et ma volonté de recentrer le débat (avec des élèves de 8 ans) sur l'école, en évitant d'évoquer le fanatisme religieux et la liberté d'expression et de la presse n'auront heurté personne...

    Azra

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Sansan
    Vendredi 30 Octobre à 15:55

    Super tes propositions. Je vais m'en inspirer pour travailler avec mes CP. Merci beaucoup, et merci à la classe de poussinettelamaîtresse pour nous avoir proposer d'aller sur ton blog.

      • Vendredi 30 Octobre à 21:23

        Merci beaucoup pour ce retour !

    2
    Mélo
    Samedi 31 Octobre à 14:58

    Un énorme merci doublé d'un soulagement profond me concernant de pouvoir lire tes outils.  Merci pour ces propositions qui rejoignent ma volonté d'en parler, et de recentrer également l'hommage sur le role de l'école et des enseignants. 

      • Samedi 31 Octobre à 18:04

        Super, merci beaucoup !

    3
    AnneLaure75
    Samedi 31 Octobre à 18:00

    Bravo pour ces textes et idées d'activités qui permettent d'aborder les événements en utilisant des documents adaptés à l'âge de nos élèves

      • Samedi 31 Octobre à 18:05

        Merci à toi pour ce retour !

    4
    Samedi 31 Octobre à 19:44

    mise en ligne de versions améliorées de mon doc ce samedi soir

    5
    Vanessa
    Samedi 31 Octobre à 23:52

    Bonjour, 

    Vous avez fait un travail conséquent et très intéressant. 

    Mais je suis quelque peu surprise par la formulation du texte allégé 

    "Un adulte ne doit pas faire de la peine aux élèves ou leur faire mal, même quand ils sont punis. C’est interdit ! "

    C'est très réducteur même pour des élèves de CP/CE1, et encore plus en CE2.

    Je suis maitresse depuis plusieurs années et même si ce n'est pas le but premier, il m'est déjà arrivée de faire de la peine à mes élèves quand je leur dis droit dans les yeux qu'ils peuvent faire mieux ou quand je les gronde pour une mauvaise action. Et sans être sadique ou méchante, je suis heureuse de pouvoir les toucher avec des paroles, de même que je suis heureuse de les voir sourire quand je les félicite, les encourage ou hésiter avant de me demander fébrilement en fin d'année si ils peuvent me faire un câlin.

    Notre rôle est de les faire avancer, se dépasser, se surpasser, leur permettre de s'élever et pour cela, un adulte ne doit pas avoir pour intention de faire mal moralement ou physiquement. 

    C'est mon humble opinion 

      • Dimanche 1er Novembre à 00:27

        Bonsoir,

        En effet, le texte de CE2 utilise les mots "blesser mentalement ou physiquement" que j'ai remplacé pour les plus jeunes par "faire de la peine".

        Personnellement, j'assume cette formule.

        Je pense que oui, on peut et on doit les faire réfléchir, les frustrer quelquefois quand on leur rappelle que leur intérêt personnel passe après l'intérêt collectif en classe (respect des règles par exemple), être exigeant et leur demander de s'engager davantage, faire plus d'efforts, etc... Mais tout ça pour moi sans leur faire de la peine.

        Ceci étant je peux entendre votre point de vue, pas de souci !

    6
    Lundi 9 Novembre à 23:34

    Superbe travail, merciiiii, très heureuse que mes petites illustrations y figurent ;)

      • Mardi 10 Novembre à 01:20

        ^^ Merci mon illustratrice préférée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :